TORRES DEL PAINE

Comme à notre habitude, rien n’est préparé. C’est à dire que l’on débarque toujours dans un nouveau pays, la fleur au fusil et qu’au fil des rencontres, des lectures de blogs et de nos envies nous avançons dans le voyage. Une fois n’est pas coutume, nous sommes arrivés au Chili avec très peu de connaissances sur ce que nous voulions voir et c’est à Ushuaia que nous avons pris le temps de nous poser la question et de voir les différentes options qui s’offraient à nous. Tu ne dois pas bien voir où je veux en venir mais j’y viens. En faisant notre “programme”, nous nous sommes rendu compte que les distances sont assez énormes au Chili, que le transport en bus coûte cher, le logement aussi et que si l’on veut voir tout ce que l’on a envie, ça risque de prendre énormément de temps ou ça risque d’être compliqué avec le bus. Résultat, Rémy a eu la “brillante” idée de louer un van afin que l’on soit libre de nos mouvements et également de combiner transport et logement. Sur le papier l’idée est géniale, sauf qu’elle nous a coûté bien trop cher (1300€ la location du van pour 20 jours) et que nous nous sommes tapés 10 jours de pluie – nous avons d’ailleurs analysé qu’à chaque fois que nous étions en van, il pleuvait…
Bref tout ça pour te dire, qu’à partir de maintenant, c’est à dire à partir de Punta Arenas et ce jusqu’à Santiago, nous parcourrons le Chili et un petit bout d’Argentine en van !
La ville de Punta Arenas, n’a pas de grand intérêt à notre sens, elle nous a servi de ville charnière pour partir à Ushuaia, et au retour nous y récupérons le van et filons directement à Puerto Natales, la ville qui se trouve au porte du Parc Torres Del Paine.

 

Parc Torres Del Paine

Le Parc Torres Del Paine doit sa réputation à ses paysages fabuleux évidement mais également à la fameuse randonnée du W qui est considérée comme l’une des plus belles du Monde. La randonnée se déroule sur plusieurs jours et permet de voir les Torres, les Cuernos ainsi que d’approcher de très près le Glacier Grey sans compter les paysages à couper le souffle qui entourent ces trois spots phares.

Il est uniquement possible de faire cette randonnée durant la saison estivale, c’est à dire de Novembre à Mai. A partir du 1er Mai, les campings ferment et seules les randonnées à la journée sont autorisées. Autre contrainte supplémentaire, à partir du 1er Mai, un guide est obligatoire pour faire la randonnée du Base Torres, mais le prix de l’entrée du Parc est divisée par deux. L’un dans l’autre, on rentre presque dans les frais.
Et donc, je te le mets dans le mille, nous avons débarqué le 9 Mai. Bon sur ce coup, on était au courant donc pas de surprise – oui ça nous arrive d’être légèrement organisés quand même !

 

Du coup nous faisons un stop de quelques heures à Puerto Natales, histoire de faire le tour des agences et de trouver un guide pour le surlendemain car la journée s’annonce sans nuage – on ne veut pas manquer notre chance sur ce coup là !
Les prix pour un guide à la journée (en groupe de 15 – 20 personnes environ), incluant le transport aller retour Puerto Natales – Parc, est compris entre 35 000 et 40 000 CLP par personne (environ 50 €). Nous avons réussi à négocier le transport en moins vu que nous avions notre van, du coup on s’en est tiré pour 20 000 CLP par personne (environ 26 €).
Hop les formalités sont faites, nous filons vers le Torres car nous souhaitons profiter de la nature et du Parc.

Le Parc du Torres Del Paine porte ce nom à cause des fameuses trois tours, traduit Torres en espagnol. C’est évidement la randonnée phare du site : accéder aux pieds de ces tours. Mais le Parc comporte bien d’autres merveilles qu’il est possible de voir en une journée. Ainsi depuis Puerto Natales, soit tu loues une voiture et tu fais le tour tout seul comme un grand et tu kiffes ta life. Soit tu pars en tour organisé avec une agence qui te dépose à chaque point clé, c’est moins sexy mais ça le fait aussi.

 

Randonnée du Torres

Le rendez-vous est donné à 9h sur le parking de l’hôtel Las Torres qui est le point de départ de la randonnée. Nous attaquons le chemin par une espèce de rivière asséchée ou une piste de muletier – sur ce coup rien n’est sûr – en tout cas, ça ne ressemble pas vraiment à un sentier, mais c’est joli et de toute façon avec un ciel pareil impossible de râler.
Après une grosse demi-heure de montée, nous arrivons enfin à ce qui ressemble d’avantage à un sentier de randonnée avec une vue sur la vallée que l’on va traverser pour arriver jusqu’au Torres.

Arrivés au premier camping, nous pouvons enfin apercevoir notre objectif du jour, le guide nous indique qu’il reste 2h jusqu’au Base de las Torres, notre destination finale. Le rythme du groupe est assez décousu et apparemment nous marchons en tête, ce qui n’est pas pour nous déplaire car nous avons la sensation d’être seuls.
Finalement il nous aura fallu 3h30 pour atteindre le lac, timing parfait pour manger notre pique nique quasiment seuls, au soleil et avec une vue incroyable sur les trois tours qui culminent à environ 1000m au dessus de nos têtes. L’endroit est époustouflant et la grandeur des tours qui se dressent devant nous, nous donne le sentiment d’être de véritables lilliputiens face à cette falaise de granit.
Nous avons pleinement le temps de profiter de ce cadre exceptionnel, le temps que les personnes de notre groupe – et des autres agences – arrivent. Le moment idéal pour nous de nous éclipser, histoire de faire le retour encore une fois seuls.
Pour notre première vraie randonnée en Amérique du Sud, nous sommes sous le charme. Les paysages sont incroyables et les montagnes ne ressemblent en rien à ce que l’on à l’habitude de voir à la maison.
Bilan : Nous avons fait la randonnée en environ 5h30 aller-retour pour un temps annoncé de 7h. Elle ne présente aucune difficulté particulière, en tout cas dans les conditions météo avec lesquelles nous l’avons faite car avec de la pluie, le terrain devient très vite boueux et glissant. Clairement en l’absence de neige, le guide est inutile, nous avons d’ailleurs croisés des personnes qui étaient montées sans. C’est risqué s’il y a un accident car j’imagine qu’il n’y a aucune assurance mais si on avait su, on l’aurait certainement fait sans ce qui nous aurait fait économiser une somme rondelette pour un tourdumondiste.

 

Une journée dans le Parc

Comme je te le disais plus haut, il est possible de faire le tour du Parc en une journée soit par tes propres moyens, soit en passant par une agence. Vu que nous avions le van, nous l’avons fait en autonomie et avons passé deux nuits dans le Parc pour en profiter pleinement – l’entrée est valable 3 jours. En effet, il existe des zones où les campervans sont autorisés à passer la nuit gratuitement, il faut demander à l’entrée du Parc quels sont ces emplacements – il y en a très peu et les places sont comptées. A cette époque de l’année, autant te dire que nous étions seuls !
Sur le parcours, plusieurs balades allant de 5min à 2h sont proposées et permettent d’entrée plus en profondeur dans le Parc. Malheureusement pour nous, le soleil de la veille a laissé place à de gros nuages et même de petites averses éparses  – comme dirait Evelyne – résultat pas de balade pour nous. Mais nous nous sommes quand même arrêtés sur quelques points de vues plutôt sympas et avons eu la chance de voir le Glacier Grey que l’on peut – en saison estivale – approcher de très près et contempler les imposants glaçons qui flottent non loin du rivage où nous nous trouvons.
Il est aussi possible d’approcher la Caida del Rio Paine qui est une chute d’eau ayant un débit 100m3 d’eau par seconde. Ce qui représente 1000 douches de 10min !
Malgré le temps, la couleur de certains lacs est complètement irréaliste – on garantie les photos sans retouches ! Décidément rien que de rouler dans ce Parc, on en prend plein la vue à chaque virage. Nous avons même la chance d’observer nos premiers guanacos. C’est un animal de la famille du lama mais qui est complètement sauvage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :