ACHETER OU LOUER UN VAN EN NOUVELLE ZELANDE

Tu rêves d’aventures, de grands espaces, de montagnes, d’océan et de moutons ? Et si en plus de ça, tu es fan du Seigneur des Anneaux, alors n’attends plus la Nouvelle Zélande est faite pour toi ! – Bon faut aimer la pluie et la météo changeante aussi mais sinon c’est cool.

Le meilleur moyen pour découvrir ce pays du bout du Monde c’est bien évidemment le van ! Mais voilà, j’imagine que comme nous avant de partir, tu te poses la question de la location ou de l’achat, self contained ou non self contained – attends ça j’étais pas au courant, c’est quoi encore ce truc ? – essence ou diesel, qu’est ce que c’est le WOF, le Rego ou encore RUC ? Faut-il prendre une assurance, avec qui ? Comme on est plutôt sympa et qu’on a vécu l’expérience pour deux mois, on s’est dit qu’on allait tout t’expliquer pour que toi aussi tu puisses kiffer ton Road Trip en NZ !

 

Achat ou Location ?

En voilà une bonne question ! Alors on va faire simple, si tu es en vacances c’est à dire 2-3 semaines voire un mois dans le pays, il faut plus t’orienter vers de la location car le temps que tu passeras à chercher une voiture et à la revendre tu perdras quelques précieux jours de visite – cela peut prendre environ une semaine en cumulé.
Je n’aborde pas le sujet du PVT ou du Visa Working Holiday, j’imagine que tu sais déjà que tu pars sur de l’achat de véhicule. Néanmoins, les chapitres suivants t’intéresseront probablement sur le choix de ton van et l’administratif à prévoir.
Maintenant, si tu es en voyage, que tu as du temps et que tu veux tenter l’aventure alors là, la question de l’achat ou de la location se pose. Selon nous pour une période de un mois et demi – 2 mois, la location n’est pas rentable. Tu peux toujours faire des devis gratuitement au près des compagnies de location et comparer avec les prix d’achat d’un van sur les groupes Facebook spécialisés – oui oui ça existe !
Pour t’aider au mieux dans ta demande de devis, voici une liste non exhaustive des loueurs que nous avons croisé au cours de notre Trip :
    • Britz

    • Maui

    • Space Ships

    • Tui Campers

    • Travellers Autobarn

    • Rockets Campervan

    • Escape

    • Kiwi Campers

    • Apollo

    • Happy Campers

    • Jucy

    • Wicked

Il faut savoir que durant la saison printemps – été, c’est à dire de Novembre à Mars, les prix de la location s’envole et sont exorbitants, presque prohibitif ! De notre côté, pour la période Février – Mars, les loueurs nous demandaient entre 7500 $NZ (non self contained) et 9500 $NZ (self contained).
Du coup, nous nous sommes penchés sur l’achat d’un van. En effet, il existe plusieurs groupes Facebook qui permettent de trouver des annonces de vans à vendre. Encore une fois, voici une petite liste, non exhaustive, des groupes sur lesquels tu peux t’inscrire pour trouver le van de tes rêves :
    • Buy and Sell Christchurch

    • Buy and Sell Auckland

    • Campervan new zealand / buy and sell

    • Les français en Nouvelle Zélande

    • New Zealand Backpackers buy and sell

En préparant notre trip, nous avons regardé rapidement les prix pratiqués sur les ventes de van et avons noté qu’il était possible d’acheter une voiture aménagée pour environ 3500$NZ (non Self Contained), sachant que derrière nous pouvions la vendre et donc récupérer de l’argent.
C’est donc dans l’objectif d’acheter un van que nous sommes arrivés en Nouvelle Zélande. Pour ton étude de marché du van, nous te recommandons de t’y prendre très en amont, de 6 à 12 mois avant ton arrivé, dans le cas où tu souhaites louer car les locations partent rapidement et les prix grimpent aussi vite ! Une demande de devis dans les huit mois avant ton départ peut être judicieux pour te faire une idée de ce qui t’attend et peut être envisager d’acheter une voiture une fois sur place.

 

Self Contained ou non Self Contained ?

Mais qu’est ce que ça veut dire ce truc ?? Ne paniques pas, c’est super simple je vais tout t’expliquer !

Self Contained :

Un van Self Contained est un van autonome c’est à dire que tu ne rejettes rien dans la nature : eau usées, poubelles et sanitaires.
Pour être Self Contained, ta voiture doit être équipée d’un petit lavabo avec un robinet relié à un jerrycan d’eau douce et dont l’évacuation se fait dans un jerrycan d’eau usée. La capacité de ces jerrycans est dimensionnée en fonction du nombre de personnes dans le van, en général pour 2 personnes il est demandé des jerrycans de 25L d’eau douce et d’eau usée.
De plus, la voiture doit être équipée d’un sanitaire chimique. Je te rassure la plupart du temps, la voiture en est équipée mais il est neuf et n’a jamais servi car la Nouvelle Zélande dispose d’un parc sanitaires plutôt impressionnant et en plus ils sont super propres ! L’idée c’est d’avoir les toilettes en cas de contrôle. Et enfin, petit plus mais qui obligatoire, avoir une poubelle fermée.
Pour être Self Contained, la voiture doit être certifiée par un organisme et bénéficier d’un papier officiel – en réalité c’est une espèce de photocopie – d’une vignette sur le pare brise précisant la date d’échéance et le nombre de personnes autorisées, et enfin il y a un autocollant à l’arrière de la voiture.

Non Self Contained :

Et bien c’est un van aménagé mais qui n’a aucun des équipements cités précédemment.
Bien évidemment les vans Self Contained se vendent et se louent plus cher que ceux qui ne le sont pas. La raison est assez simple, en Nouvelle Zélande il y a d’avantage de campings gratuits autorisant uniquement les Self Contained que ceux autorisant tous les types de véhicule.
Là encore, il y a un calcul à faire en fonction du coût de la voiture et des nuits que tu peux avoir gratuitement.
Pour t’aider sur ta prise de décision tu peux télécharger l’application CamperMate qui référence l’ensemble des campings de Nouvelle Zélande. En choisissant certains paramètres tu pourras voir le nombre et les emplacements des campings gratuits pour les Self Contained ou pour les autres types de véhicules.
Compte tenu du nombre de camping gratuit pour les véhicules Self Contained, nous avons opté pour un van de ce type et nous n’avons pas regretté un seul instant. Nous avons payé 16 nuits en camping sur 59 nuits passées en van. Les nuits que nous avons payées étaient souvent pour le confort de prendre une douche chaude ou pour profiter d’une cuisine fermée lorsqu’il pleuvait dehors.

 

Essence ou Diesel ?

Ah la bonne question ! En Nouvelle Zélande, il y a une taxe sur le diesel. Le RUC – Road User Charges – ne se paie pas à la pompe mais il est nécessaire d’aller à la poste pour remplir un document et payer au kilomètre. Cette démarche ne prend que 10 minutes et est très simple. L’achat des kilomètres se fait par 1000 km, ce qui signifie qu’au minimum il faut prendre 1000 km et au maximum bein autant que tu veux. Le prix des 1000 km est d’environ 70 $NZ.
Alors ça peut faire peur comme ça, mais en réalité c’est légèrement plus avantageux que l’essence. Je m’explique, le prix de l’essence à la pompe est environ 1 $NZ de plus que le diesel. Sachant qu’en plus les véhicules essences consomment d’avantage que le diesel à la fin le coût de l’essence et plus important que le diesel. Je te l’accorde ça se joue à pas grand chose – environ 100 $NZ pour 1000 km.

Lors de notre trip, nous avions opté pour un diesel et là encore nous n’avons pas regretté car comparé à nos amis qui étaient en essence – pour le même véhicule – nous avons dépensé moins d’argent dans le carburant. La contrepartie c’est que les réparations sur un diesel sont plus cher, heureusement nous n’avons pas eu problème moteur ou autre avec notre super van.

 

L’achat du van

Maintenant que tu connais tout sur le campervan, tu peux te lancer dans l’achat de ta voiture.
De notre côté nous avons opté pour un Toyota Estima Lucida – la voiture aménagée la plus commune en NZ – Self Contained, diesel que nous avons payé 5000 $NZ pour 184 000 km en été, c’est à dire la période la plus cher.
Le modèle que tu choisiras dépendra de ton budget, de la saison à laquelle tu l’achètes et de tes exigences en terme de place, de déco et autre… Tu peux aussi simplement acheter un voiture normale et l’aménager toi même en arpentant les fameux magasins Warehouse ou Bunnings – l’équivalent de Castorama chez nous.
Dans tous les cas, l’achat d’une voiture se déroule toujours de la même façon et c’est ultra simple ! Adieu l’administratif français compliqué et long, Bonjour la poste Néo Zélandaise !
Une fois que tu t’es mis d’accord sur le prix d’achat de ton van, tu files à la poste avec le vendeur. Là, tu trouveras des documents type CERFA à renseigner : Nom Prénom, adresse en NZ, N° de permis, plaque d’immatriculation du véhicule, la marque et le type, une signature.
Le coût du changement de propriétaire coûte 9 $NZ à l’acquéreur et prend environ 5 min au guichet de la poste.

 

Si tu achètes ou vends un van un weekend, je te conseille de prévoir le coup et d’aller récupérer les papiers à la poste avant, car oui toutes les postes du Monde ferme le samedi après midi et sont fermées le dimanche. Seul l’acquéreur doit se rendre à la poste pour faire le changement de propriétaire, le vendeur n’a pas l’obligation d’être présent.

 

WOF

Le WOF signifie Warrant Of Fitness, c’est un peu leur contrôle technique à eux. Sauf qu’il est valable que six mois pour les véhicules du siècle dernier et tous les ans pour tous les véhicules datant d’après le 1 Janvier 2000, et qu’il doit être renouvelé lors de la vente d’un véhicule.
Lors du WOF, le mécanicien vérifie les amortisseurs du véhicule, les phares (leur intensité, leur orientation et leur fonctionnement), les ceintures de sécurité, l’état de pneu, l’état des freins, les impacts sur le pare brise, les traces de rouille sur le châssis, le fonctionnement des essuies-glaces
En gros avec un WOF neuf tu t’assures que les équipements de sécurité de ton véhicule fonctionnent. Mais ça ne te dit pas si ton moteur ou si la courroie de distribution sont en bon état. Pour cela, il faudra faire appel à un garagiste – ça coûte environ 60 $NZ – ou bien te renseigner avant l’achat pour vérifier par toi même ces points là.
La courroie de distribution doit être changée tous les 10 000 km, et il faudra également vérifier qu’il y ait du liquide de refroidissement et si possible vérifier sa couleur. En effet, si la couleur du liquide est orange / marron cela signifie que le moteur est rouillé et que par conséquent il peut y avoir des problèmes à court ou long terme.

 

REGO

Le REGO signifie Renewal Of Vehicule Licence, en gros c’est une taxe d’immatriculation. Sa validité peut être de 1 à 12 mois selon ce que décide le propriétaire du véhicule mais en général le REGO est pris pour 6 mois.
Il est possible d’obtenir le certificat à la poste ou bien sur internet sur le site officiel où tu pourras également obtenir les tarifs en vigueur.
Nous concernant, lors de l’achat le véhicule possédait un REGO valide encore deux mois après notre départ donc nous n’avons pas eu à nous en charger.

 

L’assurance

Contrairement à la France, l’assurance n’est pas obligatoire en Nouvelle Zélande mais franchement on te recommande fortement d’en prendre une. En effet, le coût de l’assurance n’est pas élevé et le contrat s’obtient très rapidement, il n’y a donc pas d’excuse pour ne pas en souscrire une.
Il y a plusieurs compagnies d’assurance qui se disputent le marché, personnellement nous avons opté pour AA qui est la plus connue et qui était pas loin de notre airbnb.
Pour établir un contrat il faut absolument un permis de conduire international, alors prépares-toi bien à l’avance car pour obtenir ce document en France les délais se sont rallongés. Nous te conseillons donc de t’y prendre 6 mois avant ton départ. Si tu n’as pas réussi à obtenir ton permis international, pas de panique tu peux faire traduire ton permis de conduire officiellement en NZ mais cela te coûtera 50 $NZ et peut prendre une semaine.
Tout comme en France, il est existe deux types de contrats : le tiers + vol et incendie et le tous risques. A toi de voir en fonction du prix et de ton feeling ce que tu choisis. La compagnie d’assurance te demande de régler la somme pour l’année entière puis au moment de la vente de ton véhicule tu les appelles (sur un numéro gratuit) et tu résilies ton contrat, ça prend 5 minutes, puis la différence est reversée sur ton compte.
Pour notre part, nous avons opté pour l’assurance tous risques qui nous a coûté 82 € pour deux mois et demi.

 

Conclusion

Après 70 jours passés à sillonner les routes Néo Zélandaises, voici notre petit retour d’expérience. Pour deux mois il est rentable d’acheter un véhicule puisque nous avons “perdu” 1370 € entre l’achat (en période estivale) et la revente (en période hivernale). Du coup si on fait le calcul, on a payé 1370 € au lieu des 5000 € que nous aurait coûté la location d’un van Self Contained en passant par un loueur.
Nous ne regrettons absolument pas le choix d’un Self Contained car nous avons pu dormir dans beaucoup de freecamp plutôt bien placés et surtout nous nous posions jamais la question de savoir si nous avions le droit de dormir là ou pas vu que nous étions Self Contained. Ce n’est pas la même histoire lorsque tu ne l’es pas car tu dois t’assurer que tu peux dormir où tu le souhaites, sinon l’amende est de 200 $NZ.
Le choix du diesel s’est fait malgré nous car nous avons trouvé ce van avec peu de kilomètres – idéal pour la revente – et que l’aménagement nous convenait plutôt bien, surtout la cuisine qui allait être un plus pour la revente. En tout cas aucun regret sur le diesel, nos frais globaux de transport – hors achat de voiture – s’élèvent à 2500 $NZ pour 70 jours.
Lors de l’achat il faut bien s’assurer que le WOF et le REGO sont neufs, sinon il faudra les demander surtout le WOF qui est obligatoire, le REGO tu pourras le payer toi même car ça coûte rien ou tu pourras le négocier sur le prix d’achat de ta voiture.
Le choix du type de véhicule dépend de ton budget principalement mais selon nous, il y a un point essentiel sur lequel il ne faut pas passer : pouvoir manger dans le véhicule. En effet, nous avons essuyé pas mal de pluie durant notre séjour et pouvoir manger dans la voiture c’est quand même un bon confort. Donc même si tu n’as pas les moyens ou pas l’envie d’acheter un Self Contained, assures-toi que tu puisses transformer ton lit en table intérieure pour pouvoir être à l’abri.
Voilà, je crois bien que tu es prêt à te lancer dans l’aventure du Road Trip en Nouvelle Zélande !
Aller un dernier tips pour la route : Essaies de commencer ton trip par l’Île du Sud et de le terminer par l’Île du Nord, question de climat il fait vite froid au Sud et plus doux au Nord – logique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :