GOLDEN BAY

Petit coin perdu à l’extrême Nord de l’Île du Sud, Golden Bay a des airs de bout du Monde. Peut être parce qu’au moment où nous y sommes allés, la route était ouverte seulement 1h le matin et 1h le soir dû à un effondrement d’une partie de la chaussée suite aux tempêtes successives qui ont frappé le pays au cours du mois. En effet pour s’y rendre, il faut contourner le Parc Abel Tasman en partant de la petite ville de Motueka et compter une petite centaine de kilomètres pour arriver à Puponga, dernier village situé au bout de la route revêtue de bitume. Au delà, c’est le cap Farewell avec sa superbe plage Wharariki d’un côté et de l’autre, la langue de sable appelée Farewell Spit qui protège la baie des vagues océaniques. Sur la route, quelques points de vues bien placés permettent de voir au loin la région voisine des Malborough Sounds.

S’il y a bien un lieu à ne pas manquer, c’est celui là et surtout la plage Wharariki. Sur le chemin du retour quelques arrêts seront nécessaire pour découvrir les richesses cachées de cette région.

 

Wharariki Beach

Après une petite dizaine de kilomètres de Gravel Road – route en gravier – tu tombes sur un départ de randonnée. Une balade d’une demi-heure est à prévoir pour atteindre la plage.

Lorsque l’on arrive sur la plage, nous sommes de suite séduits. Elle est décrite comme l’une des plus belles du Monde et franchement on a du mal à dire le contraire. Alors certes, on est loin d’une plage de sable blanc avec eau turquoise et cocotier – description de la belle plage selon certains – ici c’est grande étendu de sable balayé par les vents, formant des vagues sur les dunes, avec des otaries qui se dorent la pilule dans des piscines naturelles.
Sur la plage, on rencontre d’immenses grottes formées par l’érosion des vagues et des marées, qui donnent une dimension unique à cette plage. Au milieu de la baie et des vagues déchaînées de cette journée de grisaille, nous sommes émerveillés par la taille des îles posées à quelques centaines de mètres du rivage.
En longeant la plage, la mer se retire de plus en plus et nous laisse sur son passage de grandes étendues de sable mouillé qui nous offre de magnifiques reflets de l’ensemble du paysage qui nous entoure.
Enfin, plus nous nous approchons de l’extrémité de la plage, plus nous entrevoyons les arches découpées à travers les îles.
Avoir le sentiment d’être seul au Monde et que plus rien ne compte, c’est vraiment ce qu’inspire cette plage. Nous restons quelques heures à observer ce paysage unique.

PANTAIA-NOUVELLE-ZELANDE-GOLDEN-BAY-WHARARIKI-BEACH28

Recommandations : Si tu souhaites voir cette plage unique, prévoit d’y aller à marée basse, sinon tu ne pourras pas accéder à l’ensemble des grottes et tu ne verras pas les arches dans les massifs rocheux au loin.
Anecdote : Après la visite de cette plage, lorsque nous avons allumé notre ordinateur, nous nous sommes rendus compte que notre fond d’écran – Windows 10 – était en réalité la plage de Wharariki !

 

Cap Farewell

Le point plus au Nord de l’Île du Sud. Après avoir visiter Stewart Island et être passés par Bluff, qui sont les points les plus au Sud, nous voici au Cap Farewell – qui signifie Adieu en Anglais.

 

Le Cap a des airs d’Etretat, certes nous n’y sommes jamais allés mais ça a été notre première impression lorsque nous l’avons vu.  Peut être à cause de l’arche qui enjambe la mer Tasman et aussi parce que la roche y est blanche.
Enfin on sait qu’on est Nouvelle Zélande, parce que sur le Cap, je te le mets dans le mile, il y a des moutons ! Au faite on t’a dit que le pays comptait 40 millions de moutons pour 4 millions d’habitants ? Pas mal le ratio n’est-ce pas !?
Le cap est accessible après seulement deux minutes de marche depuis le parking.

 

Te Waikoropupu Springs

Sur le chemin du retour vers Motueka, une pause nous semble indispensable pour découvrir de nos propres yeux la source de Te Waikoropupu. Cette source est située non loin de Takaka et c’est un PVTiste français “Axel”, qui fût notre “monsieur bons plans” tout au long de notre voyage, qui nous avait conseillé de nous y rendre.
Cette source est sacrée pour les Maoris mais elle est surtout réputée pour être la plus importante de l’hémisphère Sud et l’eau la plus claire du monde. Comme à l’accoutumé, après une petite marche en forêt sur des petites passerelles en bois le long d’une rivière, on arrive en bordure d’un petit lac d’où surgie des profondeurs cette fameuse source.

Le temps du jour est une espèce de voile nuageux filtrant la lumière du soleil. Par conséquent, l’observation de ce lac ne parait pas exceptionnel depuis le ponton qui longe le lac. On aperçoit tout de même le fond et les remous créés par la source qui jaillie directement du sol. On sent quand même que cette eau est particulièrement limpide mais le point de vue ne permet pas de l’apprécier à sa juste valeur. Des études ont montré que la visibilité  dans cette eau peut aller jusqu’à 60m.
En repartant vers le parking, on se dit que l’on pourrait plonger la GoPro que nous tenons entre les mains pour voir ce que ça donne. Le résultat est hallucinant, nous n’en croyons pas nos yeux. Nous la replongeons pour vérifier et on en ressort des images psychédéliques et difficiles à décrire. On te laisse juger par toi même …

PANTAIA-NOUVELLE-ZELANDE-GOLDEN-BAY-TE-WAIKOROPUPU-SPRING11PANTAIA-NOUVELLE-ZELANDE-GOLDEN-BAY-TE-WAIKOROPUPU-SPRING12

 

Wanui Falls

Un dernier stop dans la région pour se dégourdir les jambes après un bon petit pic-nic. Après une petite demi heure de marche depuis le parking, nous tombons sur la cascade de Wanui. Certes ça ne vaut pas la cascade de Gimel mais il y a un beau débit et quelques vasques pour les moins frileux.

2 Comments

Add yours →

  1. frederic astegiano 6 avril 2018 — 9 09 05 04054

    Magnifique splendide impressionnant bref il n’y a pas de mots assez juste pour commenter votre trip

    Télécharger Outlook pour Android

    ________________________________

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :