WANAKA

En route vers le nord, à seulement une centaine de kilomètres de Queenstown nous nous arrêtons dans cette petite ville qui présente tous les atouts de notre précédente étape, avec la tranquillité et la douceur d’une ville à l’esprit hippie en plus. Comme sa grande sœur, Wanaka est nichée au bord d’un lac et est cernée de montagnes qui regorgent de chemins de randonnées. C’est un lieu paisible, où on se sent à l’aise et où les activités ne manquent pas. Il n’est pas rare que les voyageurs consacrent – comme nous – plusieurs jours pour prendre le temps d’apprécier l’ambiance détendue de la ville à l’image de son cinéma.
Aidés par une petite envie de passer un dimanche cocooning comme à la maison mais surtout forcés par la météo à se mettre à l’abri, nous nous offrons une petite séance ciné block-boster. Le cinéma de Wanaka a la particularité de te mettre à l’aise. Il y a quelques fauteuils classique, mais il y a surtout de véritables canapés avec des coussins et des plaids à disposition. Pot de pop-corns, soda et cookies et c’est partie pour le film. J’en connais une qui aurait tout donner pour avoir son chat durant la séance. Expérience très sympathique et qui nous fait penser qu ‘on doit certainement beaucoup manquer à notre canapé. Et au chat aussi accessoirement !!

 

Roys Peak

Fini les plaisanteries et assez reposés, on s’attaque à du sérieux maintenant ! Le Roys Peak est une des randonnées à la journée les plus réputées du pays car à l’arrivée, on peut profiter d’un panorama unique sur le lac Wanaka et la région environnante.

PANTAIA-NOUVELLE-ZELANDE-WANAKA-ROYS-PEAK3

En revanche, le panorama se mérite car il n’est pas si simple d’arriver jusqu’au sommet. Ce n’est pas une marche longue en terme de distance – seulement 8km aller – mais c’est le dénivelé qui la rend difficile. En effet sur les 8km entre le parking et le sommet il faudra monter les 1200m de dénivelé positif sur un chemin accessible ressemblant à une ancienne piste de 4×4. Après avoir fait un rapide de calcul de tête, nous parvenons au résultat suivant : 15.
15, c’est le pourcentage moyen de la pente qu’il te faudra gravir à la force de tes petits mollets pour accéder au point de vue.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Etant donné sa difficulté et l’inexistence de point d’ombre sur le chemin, nous recommandons de partir en tout début de matinée. Cela t’évitera également de te retrouver surpris par la file d’attente de personnes devant le point de vue qui patientent pour faire une photo sur le promontoire. Certains, selon nos estimations, auront attendus plus d’une heure pour se faire prendre en photo par un inconnu qui ne sait probablement pas cadrer une photo.
Bon, il est vrai que la vue sur le lac et les îles est impressionnante. On y voit aussi les montagnes enneigées que l’on découvre qu’une fois en haut et par temps dégagé. Ce belvédère nous offre ce qu’il y a de plus beau dans cette région.
La descente est aussi intéressante car on se retrouve face au paysage que l’on peut s’imprimer dans la rétine tout au long du chemin.
On souhaite rassurer tous ceux qui comptent faire cette randonnée, elle est franchement accessible à tous. Nous avons croisé au sommet une dame de 75 ans, rien que ça, qui nous a donné à tous une bonne leçon. On a aussi croisé un papy japonais pas loin des 80 balais en costume blanc et petite musique de resto chinois montant à son rythme avec une cane de fortune et le sourire aux lèvres. D’autres le monte en courant mais ça, c’est leur problème…

 

Wanaka Tree

Comment ne pas finir une journée sur Wanaka sans prendre le temps d’admirer un coucher de soleil devant le plus célèbre des arbres de la Nouvelle Zélande ?
Il se trouve à quelques centaines de mètres du centre ville à attendre les photographes du monde entier. C’est, en effet, l’arbre le plus photographié au Monde. Nous ne sommes pas surpris en arrivant sur place de voir tous ces paparazzis avec leurs trépieds en attendant la lumière idéale pour prendre le clicher.
Il faut dire qu’il est très photogénique cet arbre aux allures de bonsaï, torturé par le vent avec les racines plongées dans le lac. Avec les montagnes en toile de fond et les reflets dans le lac, pas besoin d’être un professionnel de la photo pour prendre un jolie clicher.

Nous reviendrons plus tard dans la soirée pour s’exercer à la photo nocturne car le ciel est totalement dégagé. Nous ne serons, là non plus, pas les seuls a avoir la même idée. Mais le lieu reste tranquille et c’est un superbe endroit pour observer la voûte céleste et compter les étoiles filantes.
Trucs et astuces : Il est possible et surtout très agréable de dormir au bord du lac Hawea qui se trouve à seulement quelques kilomètres de Wanaka. Ce site reste assez sauvage et est autorisé pour tout type de véhicule gratuitement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :