AKAROA

Première étape test pour nous lancer dans l’aventure Néo-Zélandaise. Après quelques jours sur Christchurch destinés quasi-exclusivement à la recherche d’un van pouvant nous mener au bout de notre périple entre les deux îles qui forment la Nouvelle Zélande – nous expliquerons en détail tout ce qu’il faut savoir sur le sujet van dans un prochain article – nous nous lançons sur les routes faites de bitume, ça change des pistes de terre et de poussière d’Asie.

Akaroa est un petit village situé sur la péninsule de Banks à seulement 85km de Christchurch. C’est l’étape idéale pour tester, sur une moyenne distance, notre acquisition mais aussi pour vérifier que rien ne nous manquera pour les deux prochains mois. En effet, le chemin du retour nous fera forcément passer par Christchurch et nous pourrons donc nous fournir au passage si besoin.
Nous sommes rassurés, notre Toyota Lucida Emina 4×4 roule super bien pour son âge (1992). Aucun bruit dans l’habitacle et nous prenons facilement les 100 km/h – limite de vitesse sur les routes du pays. Ça freine donc tout est OK !
Nos premiers kilomètres sur une route vallonnée dès la sortie de la ville nous font déjà apprécier notre nouveau mode de transport. Après 3 mois de voyage en Asie, il faut se réhabituer à la conduite et surtout à garder sa gauche. On peut voir des panneaux « keep left » disséminés un peu partout pour nous le rappeler. Certainement destinés aux touristes…
Après avoir passé quelques vignobles, des plaines et champs pleins de moutons, nous passons une colline pour tomber nez à nez avec une magnifique baie qui s’enfonce dans les terres sur plus de 10 km. Le dépaysement avec les mois précédents est instantané.
On contourne doucement cette anse aux airs d’Irlande – c’est la première impression de Léa – en profitant du paysage à chaque virage. Nous arrivons à notre premier camping où nous passerons deux nuits afin de bien prendre nos marques dans notre nouveau logement.
On bricole quelques ajustements pour le rendre plus fonctionnel et pour lui donner une touche plus personnelle.
Ce premier spot n’est malheureusement pas gratuit car nous sommes arrivés trop tard pour se positionner sur les huit seuls places du seul spot gratuit d’Akaroa. Mais pour une première on ne fait pas les difficiles avec ce petit camping avec vue sur mer, wifi, cuisine et douche chaude – s’il vous plait.
De plus, il est le point de départ de plusieurs petites randonnées à faire dans la journée pour apprécier les paysages côtiers de cette superbe baie.

Les balades ne sont pas longues et peu éprouvantes. Elles sont destinées à tout public et sont très peu fréquentées. On y croisera plus de moutons que de randonneurs.
Akaroa est aussi un des lieux privilégiés pour l’observation et la nage avec les dauphins Hector qui sont endémiques de la Nouvelle-Zélande. Ils sont malheureusement très menacés d’extinction et sont facilement reconnaissable grâce à leur aileron dorsal arrondi. Une quantité de tour opérators proposent ce type d’activité et il ne sera pas compliqué de trouver ton bonheur à l’office du tourisme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :