KOH RONG SAMLOEM

Le Cambodge, au même titre que la Thaïlande, possède également ses petits coins de paradis où il est possible de se prélasser sur de sublimes plages perdues sur des îles recouvertes de végétation.
Le sud du pays regroupe la plupart des petits bouts de terres isolées sur la mer Méridionale. On peut très bien y passer une journée ou séjourner quelques temps pour apprécier le rythme des îles.
On y trouve par exemple Rabbit Island au large de Kep, ou encore Koh Ta Kiev la méconnue, ainsi que Koh Rong et Koh Rong Samloem pour les plus célèbres et donc les plus fréquentées.
C’est sur cette dernière que nous avons décidé de passer quelques jours ainsi que le réveillon du Nouvel An.
Sihanoukville, point de départ des bateaux en direction des îles de Koh Rong n’est pas un lieu qui nous aura plu, bien au contraire. Nous conseillons vivement de s’y arrêter seulement pour une nuit étape avant de rejoindre les îles. Pour séjourner quelques jours dans les environs, il est préférable de s’excentrer de cette agglomération urbaine à l’ambiance malsaine et sans charme pour se réfugier plus à l’ouest le long des plages d’Otres.
Koh Rong Samloem est la cousine germaine de Koh Rong tout court. Elle est plus petite en taille et moins fréquentée par les touristes, ceux-ci préférant l’esprit festive de Koh Rong. En effet on trouve un nombre plus élevé de guesthouses, hôtels et resorts en tout genre sur cette grand île.
Notre petite île, en revanche, dispose d’un choix limité de logements mais le coût du séjour sur place est par conséquent plus onéreux. Quelle que soit l’île que tu choisiras, il te faudra débourser 22 $US par personne pour t’y rendre. Le retour est compris où que tu sois sur l’une des deux îles. On ne sait jamais, peut être l’envie de prendra de changer d’île au cours de ton séjour.
Koh Rong Samloem n’est pas réellement épargnée par le tourisme de masse, et si tu souhaites à tout prix te sentir dans un environnement paisible et propice à la détente, il faudra le mériter. Et oui mon ami, on a rien sans rien ! Je te rassure, rien d’insurmontable non plus. Juste un petit trek de 45 minutes dans la jungle avec nos backpacks sur le dos nous aura suffit pour traverser l’île d’Est en Ouest et nous retrouver sur  « Sunset Beach ». Ce mini trek a tout de même l’avantage de découvrir une plage dépourvue de la population sino-coréene qui, semble-t-il, ne peut parcourir plus de dix minutes à pieds pour rejoindre leur hôtel.
De plus de ce côté, pas de resorts américanisés digne de ce nom, mais plutôt quelques bungalows, tentes et autres dortoirs dissimulés derrière la végétation et non visibles depuis la mer. Un vrai petit paradis très apprécié des français visiblement, car nous ne croiserons quasiment que des francophones.

Je tiens à préciser quand même que la plage de Saracen Bay, où nous avons débarqué, est une magnifique baie de sable blanc qui mérite d’y passer au moins une après midi pour profiter de ce côté de l’île avant un retour sur le continent par exemple.
Nota : Si comme nous tu souhaites échapper un peu à la foule, tu auras aussi les plages de « Lazy Beach » au Sud de « Sunset Beach » – trek nécessaire également – ou « ClearWater Bay » au Nord Ouest – accessible cette fois-ci en bateau. A noter aussi qu’il est tout à fait possible d’accéder à la côte Ouest de l’île en taxi boat pour la modique somme de 50 $US. Enfin, il existe une dernière solution pour les fainéants : le porteur, qui se chargera d’amener ton sac jusqu’à destination  pour  dix  « petits » dollars.

Maintenant que nous y sommes, posés et rafraîchis, nous nous demandons bien ce que nous ferons durant les quatre prochains jours. La question est vite éludée, nous ne ferons absolument rien à part des activités extrêmement physiques tels que la lecture, la sieste en hamac, la sieste au soleil sur le sable, prendre un petit déjeuner ou un repas avec les pieds dans le sable, profiter de l’happy hour, faire un peu de snorkeling ou admirer le coucher de soleil. Ce n’est quand même pas pour rien que cette plage s’appelle Sunset Beach !
Il est également possible de plonger en scaphandre et de passer ses niveaux de plongée mais les fonds marins n’étant pas exceptionnels par rapport à ce qu’il est possible d’observer en Asie du Sud Est – Thaïlande par exemple – nous ne recommandons pas l’activité. En effet, nous n’avons pu trouver que quelques poissons perroquet en snorkeling mais rien de bien fou à vrai dire.

De ce côté, en particulier, il est aussi possible d’observer une faune très originale que l’on appelle le plancton luminescent. Il s’agit de micro-organismes qui s’illuminent dans l’eau. Nous avons pu en apercevoir, mais les conditions n’étant pas optimales, nous n’avons pas eu réellement l’effet de vague bleu que l’on peut s’imaginer. Pour cela il faut qu’aucune lumière ne vienne parasiter la sensibilité de tes yeux. Donc une nouvelle lune ou un ciel couvert seront tes meilleurs alliés. Ensuite, il te faudra t’éloigner des lumières des resorts pour te retrouver dans le coin le plus sombre de la plage. Pour finir, il faudra te mettre dans le grand bain pour remuer tout ça, car c’est en brassant l’eau, en nageant par exemple, que ces petits organismes se mettront à s’illuminer à la manière de la forêt d’Avatar.

 

BONNE ANNÉE

Il est encore temps de souhaiter une bonne et heureuse année à tous ceux à qui nous n’avons pas encore eu l’occasion de le faire et à tous ceux qui passent par hasard ou régulièrement sur notre blog. Nous vous remercions pour l’intérêt que vous nous portez et pour les petits messages d’encouragement que nous recevons. Nous sommes heureux de partager notre carnet de voyage avec vous et vous souhaitons une année pleine de découvertes, d’évasions et que tous vos projets se concrétisent comme nous avons eu la chance de le faire lors de l’année qui vient de s’écouler.
BONNE ANNÉE 2018

2 Comments

Add yours →

  1. Coucou les amoureux
    Quelle plaisir de regarder ce blog et de visiter grâce à vous.
    Bonne continuation
    Biz

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :