LA PRESQUE BOUCLE DE THAKHEK

Pour rejoindre Thakhek depuis Vang Vieng, il nous aura fallu deux jours de moto. Autant te dire que nous n’étions pas trop motivés à l’idée de faire quatre jours de Boucle.
A la lecture de plusieurs blogs de voyageurs, nous notons que les principaux points d’intérêts sont les grottes à proximité de Thakhek, de beaux paysages karstiques, une étendue d’eau artificielle qui a transformée une forêt en paysage mélancolique, et Kong Lor la plus grande grotte du Monde avec ses 7,5km de long.
Arrivant par le nord de la Boucle, nous choisissons de nous arrêter à Kong Lor pour deux nuits, histoire de prendre le temps d’apprécier les paysages ainsi que de visiter la grotte vers midi, heure où il n’y aura quasiment personne et où nous serons seuls.
Le village de Kong Lor se situe dans une plaine entourée de montagnes karstiques, c’est un paysage à couper le souffle. Ça nous fait un bien fou de passer du temps ici, il y règne un calme incroyable. Nous avons la sensation d’être coupés du monde.

 

Grotte de Kong Lor

La visite de la grotte dure 2h, et il faut au moins ça pour apprécier l’endroit.
Nota : L’entrée du parc coûte 2000 Kips par personne, à laquelle il faut ajouter le bateau qui coûte 100 000 Kips et le droit d’entrée à la grotte qui coûte 10 000 Kips par personne – 3 personnes maxi par barque.
Et oui, tu as bien lu ! La visite de la grotte se fait en pirogue à moteur ! Equipés de nos tongs – indispensables – et d’une lampe frontale, le capitaine nous conduit à travers le noir le plus total dans cette immense cavité. Immense est le mot, la grotte mesure 7,5km de long, environ 20m de large et de 20 à 100m de hauteur.

A la lueur de nos lampes frontales, nous découvrons la grotte, et nous sommes époustouflés par les dimensions de celle-ci. Chaque chambre est plus grande et plus impressionnante que la précédente. On se sent vraiment tout petit sur notre pirogue qui fonce dans le noir à travers la grotte.
On sent que le capitaine connait les lieux comme sa poche, et heureusement car la rivière souterraine est loin de couler de manière longiligne. Comme tout cours d’eau qui se respecte, il serpente entre la paroi rocheuse de la grotte et les éléments éboulés du plafond.
A peu près au milieu de la grotte, la pirogue nous dépose sur une plage pour une petite balade à pied de 10 minutes au milieu des stalactites, stalagmites et piliers stalagmitiques. Le décor est saisissant, à la fois terrifiant et poétique. Nous sommes assez surpris de la préservation du site, connaissant le passé historique de la grotte.
Point culture : Durant la seconde guerre d’Indochine, des villageois se sont terrés dans la grotte pendant 90 jours sans connaître la profondeur exacte de celle-ci. Lorsqu’ils virent passer un canard dans le sens inverse, ils comprirent qu’une sortie existait de l’autre côté. Kong Lor servit ensuite à acheminer des armes et des munitions d’un bout à l’autre.
A l’issue de la visite du Palais du Naga, nous regagnons notre barque pour le dernier tronçon de rivière avant d’atteindre l’autre bout de la grotte.

A la sortie de la grotte, le paysage est magnifique. Comme dans le voyage au centre de la terre, nous avons l’impression de découvrir un nouveau Monde.
Encore quelques instants en bateau avant de gagner la terre ferme, à l’entrée du village Natane. En réalité, le village se situe à 2km mais des échoppes sont présentes sur la rive. Rien de bien transcandant, et le temps que nous laisse le capitaine sur place n’est pas suffisant pour partir à la découverte du village – 10 minutes.
Le chemin du retour se passe comme à l’aller, à l’exception près que nous sommes cette fois-ci dans le sens du courant, que nous descendons plus rapidement et que nous traversons les petits rapides en pirogue ce qui est vraiment sympa !
Nota : Nous te recommandons de prévoir une petite laine, car il fait assez frais dans la grotte et avec la vitesse de la pirogue on ne voudrait pas que tu attrapes un rhume des cavernes.
Après cette halte très reposante, nous enfourchons de nouveau notre bolide pour rejoindre Thakhek. Nous y sommes rendus en 4h et un bon mal de fesses !
Le temps de trouver un hôtel et on file faire la visite des grottes proches de Thakhek, celles que l’on est supposé faire en débutant la fameuse Boucle.
Sur les conseils d’autres voyageurs, nous sommes allés visiter Tham Nang Ene et Tham Sa Pha In. Malheureusement, en partant à 15h30 de Thakhek difficile d’en faire plus, surtout que le soleil se couche tôt ici – 17h30 excintion des feux !
Nota : On nous a vivement recommandé de visiter Paseum Cave – proche de la Buddha Cave – et Xieng Liap Cave. Frontale obligatoire !

 

Tham Nang Ene

A l’image de Kong Lor mais dans des proportions inférieures, cette grotte dispose d’une rivière souterraine. Même si elle est onéreuse – 50 000 Kips par personne – la visite en barque est fortement recommandée, sinon ça ne vaut pas vraiment la peine de s’y arrêter.
Cette fois-ci, notre capitaine nous guide sur une petite barque sans moteur et nous tracte à la force de ses bras. C’est très agréable de visiter la grotte sans bruit, simplement le clapotis de l’eau sur la coque.

La visite en barque durerait 2h d’après les témoignages, mais comme nous sommes arrivés en fin de journée – il ferme à 17h – le capitaine nous a rapidement fait faire l’aller-retour en 30 minutes.
Contrairement à Kong Lor, Tham Nang Ene est aménagée et dispose d’un éclairage sur toute sa longueur qui permet d’apprécier les formations de calcaire qui compose la grotte. Il est également possible de visiter le début de la grotte à pied, mais cela n’a pas un grand intérêt – 30 000 Kips par personne.

 

Tham Sa Pha In

Cette petite grotte gratuite se visite très rapidement. Sur la gauche on découvre un lieu de culte avec un Bouddha, des encens et des bougies. Puis en prêtant un peu attention, on peut voir un lac souterrain. C’est en empruntant le chemin sur la droite que l’on peut se rendre jusqu’au lac. La couleur de l’eau, d’un bleu presque turquoise est vraiment très belle. Un peu de lumière au fond de la cavité donne une toute autre dimension à la grotte.

Nota : Baignade interdite en présence de Bouddha, alors si l’envie t’en prend sois très discret. Pour notre part, on s’est abstenu.

 

La Boucle de Thakhek

Si tu es motivé pour avoir mal aux fesses pendant trois-quatre jours et que tu veux voir de la nature et des paysages sublimes, n’hésites pas longtemps et fais la Boucle.
Tu trouveras un scooter à louer sans problème à Thakhek pour environ 80 000 Kips pour un automatique et 50 000 Kips pour un semi-automatique.
Si tu es seul, pas de panique tu trouveras sans problème des compagnons de voyage en chemin. Tout le monde fait des stops aux mêmes villages.
Dans le cas où tu n’es pas trop motivé, ou que tu manques de temps, il est tout à fait envisageable de partir de Thakhek en direction de Kong Lor et de faire uniquement cette destination sur deux jours – 1 nuit. Le transport peut se faire par tes propres moyens en scooter ou bien en tuk-tuk.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :