GOLDEN ROCK

A quelques heures de route de Hpa An, c’est le lieu de pèlerinage incontournable pour les bouddhistes. En effet, cela donne des bons points pour la prochaine vie et, apporte l’indulgence et la gentillesse des nats (esprits).
Impensable pour nous de passer à côté d’un lieu dégageant autant de ferveur.
Nous avions réservé un hôtel à Kyaik-Hti-Yo, le camp de base des départs de bus et de la randonnée menant au Golden Rock.
On t’avoue que les 6h de marche pour accéder au rocher ne nous ont pas vraiment emballées, du coup nous avons décidé de monter en bus – oh oui je sais ce que tu te dis mais nous assumons complètement !
Le bus est en réalité un camion façon pick-up où sont chargées une cinquante de personnes bien esquichées les unes sur les autres.
La montée prend environ 1h et est ponctuée de « stop » où des fidèles réclament de l’argent.
Lors de l’un des fréquents arrêts, un homme se hisse sur le camion est demande que l’on paie la course : 2000 Kyats par personne. Une fois que tout le monde a payé, c’est reparti et cette fois jusqu’au sommet.
Le bus nous dépose au niveau d’une esplanade et ne sachant où aller, nous suivons la foule de Birmans qui se dirigent dans une même direction.
Anecdote : Ayant mal lu les indications du guide du Routard, nous nous sommes pointés là haut en pensant que l’entrée était gratuite et donc sans trop d’argent. C’était sans compter sur les 10 000 Kyats par personne exigés lorsque tu es étranger. Nous avions seulement 15 000 KS sur nous, nous avons donc tenté la négociation : deux entrées pour 15 000. Et bien figures-toi que ça a fonctionné et même très bien puisque nous avons obtenu deux entrées pour 10 000 Ks ! Ils sont vraiment sympas ces Birmans !
Ça y est, on touche à notre but. On se dirige vers le fameux Golden Rock et là … STOP : Je suis en spaghetti blouse !! – comprends débardeur. Ce qui est formellement interdit en présence de Bouddha… Heureusement une dame de la sécurité me prête sa veste et hop cette fois-ci c’est la bonne on se dirige vers le Rocher.

 

Le Golden Rock

Comme son nom l’indique c’est un rocher en or. Bon il n’est pas vraiment en or, il est simplement recouvert de feuille d’or. Mais l’effet est le même !
Un petit point culture s’impose : Un ermite habitant la montagne, possédait un cheveux de Bouddha. Il dit au roi de l’époque « je te le donne si tu trouves un rocher ayant la forme d’une tête et que tu y construits une pagode dessus ». Le roi trouva le rocher en question au fond de la mer et le fit rapporter jusque dans la montagne.
Le rocher est simplement posé et pourrait tomber sous la poussée de trois hommes. Mais c’est sans compter sur le cheveux de Bouddha qui maintient le rocher en équilibre.

Nota : Les femmes n’ont pas le droit de toucher le Rocher ! Des fidèles y veillent !
La visite ne nous a pas tellement emballée. Surtout que je ne pouvais pas toucher ce fichu Rocher et qu’il faisait une chaleur étouffante sous la veste.
Nous avons toutefois pu observer les pèlerins prier et se recueillir autour du Rocher d’Or. Les hommes apposent des feuilles d’or tandis que les femmes s’agenouillent et chantent des prières.

Nous avons également croisé un groupe de jeunes nones (de 4 à 12 ans). C’est assez impressionnant et déstabilisant de voir de si jeunes filles exercer ce « métier ». On imagine aisément nos neveux et nièces, qui ont le même âge et on se dit que ce n’est pas la place d’un enfant.

Point culture : Les enfants sont envoyés au monastère car leur famille n’ont pas les moyens de les assumer. Lorsqu’ils grandissent, ils peuvent avoir le choix de ne plus être moines ou nones mais la plupart le reste toute leur vie.
Nous n’avons pas eu l’occasion de rester jusqu’à la nuit tombée, moment où la ferveur est à son paroxysme avec des bougies et des encens tout autour du Rocher. Il semble que nous ayons raté quelque chose…
Nous nous excusons pour cet article succin concernant le Golden Rock mais le lieu ne nous a pas séduit plus que ça. De plus, nous avons regretté de ne pas avoir passer plus de temps à Hpa An et d’avoir perdu 2 jours en transport.
Conseil : A moins que tu es les moyens de te payer une nuit près du Golden Rock ou que tu es motivé à descendre les 11km de nuit … Nous te déconseillons vivement de perdre 2 jours pour te rendre au Golden Rock. Ce temps sera bien mieux rentabilisé à Hpa An ou à Ngapali par exemple…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :