DELHI CITY

Cette ville est un bouillon permanent de bruits, de klaxonnes, d’odeurs, de promiscuité, de couleurs, de chaleur, …. Lorsque tu arrives ici, tous tes sens se mettent en éveil.
Old et New DELHI ne ressemblent pas du tout à ce qu’on avait pu s’imaginer avant de partir. Nous étions fait d’à priori, qui se sont dissipés dès le premier jour.
Nous avons parcouru les rues du Old DELHI, dédales de ruelles où sans un bon GPS tu as vite fait de te perdre. Les rues grouillent d’échoppes qui te vendent tout ce que tu veux ! Les quartiers sont organisés par thèmes : bijouteries, vendeurs d’épices, de tissus, …
Notre premier repas indien fût chez KARIM, une institution de Old DELHI que tous les guides te recommandent ! C’est l’occasion de tester notre capacité à manger avec les mains et épicé.
Petit coup de cœur pour le butter chicken qui est un plat en sauce peu épicé et le naan, sorte de pain avec lequel tu manges.
Le Old DELHI hérite des origines musulmanes de la région de DELHI. Aujourd’ui encore cette religion est très présente dans le quartier. Nous y avons visité l’incontournable Mosquée Jama Masjid, toute de grès rouge et marbre blanc, elle peut accueillir jusqu’à 25 000 fidèles. C’est la plus grande Mosquée de l’Inde. Les indiens y viennent pour prier mais c’est également un lieu de vie où les enfants jouent sur l’esplanade tandis que les adultes se reposent à l’ombre des coursives.
A priori, nos tenues ne leur convenaient pas, nous nous sommes retrouvés affublés d’un pagne pour Rémy et d’une sorte de tunique pour moi.

En tout cas on les intrigue, on est regardé et pour la première fois (avant une longue série) on me demande de prendre une photo avec un bébé. J’ai l’impression d’être un OVNI mais on sent que ce n’est pas de la curiosité malsaine. Il faut dire que les blondes aux yeux clairs ne courent pas les rues ici.
New DELHI révèle également son lot de monuments immanquables dont deux classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, que nous n’avons pas manqué de visiter.
Qutb Minar, minaret de 72m de haut pour 14m de diamètre à sa base et 3m de diamètre au sommet (données du guide du routard).
Impressionnant, quand on sait que cet ouvrage d’art musulman de grès rouge a été érigé en 1193 par des mains hindoues.
Le complexe compte une Mosquée, qui est la première construite en Inde, ainsi que de nombreux tombeaux. C’est un endroit paisible loin du tumulte de la ville.
Notre coup de cœur est bien entendu Humayun’s Tomb. Ouvrage incroyable, à couper le souffle ! On dit qu’il aurait inspiré le Taj Mahal et on comprend pourquoi…
C’est une œuvre d’art de grès rouge surmontée d’un dôme de marbre blanc. Nous l’avons visité en fin de journée, lorsque le soleil caresse la façade de ses derniers rayons, elle prend une couleur particulière, qui sublime ce monument d’art Moghol.
L’atmosphère qui se dégage de ce lieu est intemporelle, tu es propulsé dans un autre temps grâce à la cacophonie ornithologique ambiante.
Anecdote : Lorsque nous sommes arrivés sur le site, un premier édifice se présentait sur la droite, nous nous y sommes rendus et avons été subjugués par la lumière sur les pierres de ce mausolée Moghol. Après un tour de l’ouvrage, nous nous sommes posés pour lire la description de ce que nous pensions être Humayun’s Tomb. Étrangement la description ne collait pas. Ce n’est qu’en fin de lecture du guide que nous avons compris que nous ne nous extasions pas devant le bon bâtiment.
Cette petite erreur nous a permis d’apprécier pleinement ce petit mausolée avant d’être subjugués par la splendeur de Humanyun’s Tomb.
Entre deux visites, rien de tel que de ce ressourcer à Lodi Garden, un parc enchanteur qui cache lui aussi plein de monument à ne pas manquer.
DELHI City était une première immersion dans la vie indienne. On ne remerciera jamais assez Xavier, de nous avoir accueilli et fait découvrir cette ville à travers ses yeux.
On a pu apprécier la gentillesse des indiens et l’ambiance particulière de cette mégalopole : les rabatteurs de tuk tuk à la sortie du métro, le crie du vendeur de légumes en bas de l’appartement, les klaxonnes incessant sans raison aucune sur les routes, les vaches en pleine ville et par dessous tout leurs lignesss électriquesss !
On a enfin balayé nos à priori, nous sommes maintenant prêts à découvrir le RAJASTAN et on a hâte !
Nota : Nous n’avons pas visité le Fort Rouge de DELHI City car Xavier nous a fortement recommandé de visiter celui d’Agra. Et nous nous sommes dit qu’une seule visite d’un Fort Rouge suffirait.
Trucs et astuces : Se méfier des indiens qui te disent que ce n’est pas épicé !

One Comment

Add yours →

  1. Ah l’Inde..les Indes..
    Il y a tellement de facettes de couleurs d’odeurs de mélanges…
    Le pays qui m’a le plus interpellé. .
    Le plus facine..
    Le plus bouleversé. .
    N »ayant pas pu aller à New Dehli vous me donner l’envie d’y aller..
    Merci pour ce beau descriptif qui témoigne de la coeuralite des gens que vous avez rencontré.
    On attend la suite du périple. .
    Bises

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :