Niagara Falls

Il était impossible pour nous d’imaginer un voyage au Canada sans un petit détour par les fameuses chutes du Niagara !
On peut dire ce que l’on veut sur ce qui entoure ces chutes (nous ne sommes pas les premiers fans d’ailleurs) mais vraiment c’est un détour qui en vaut le coup.
Les chutes du Niagara sont composées de 3 chutes : le fer à cheval (canadien), le voile de la mariée (USA) et les chutes américaines. Si tu veux voir au mieux ce phénomène naturel impressionnant rien de mieux que le côté canadien! Je t’explique : lorsque tu es du côté canadien tu vois toutes les chutes de face, tandis que chez les américains tu vois les chutes de côté.
img_1076
Nous avons découvert les chutes depuis le sommet de la grande roue, et comment ne pas être impressionnés par le nuage d’embrun qui se dégage du fer à cheval … D’ailleurs lorsque l’on était en route depuis Toronto vers Niagara City, à environ 15-20km de là, on apercevait au loin un nuage comme une fumée dense : c’était les chutes !
Nous avons eu la chance d’assister au feu d’artifices devant les chutes illuminées … un spectacle qui a lieu tous les lundis, mercredis et vendredis, un coup de bol pour nous car on pensait que c’était uniquement le vendredi.
L’attraction à faire absolument, c’est bien évidement la sortie en bateau qui t’emmène aux pieds des chutes, car si depuis la rive elles sont belles et semblent impressionnantes tu ne te rends compte de la force qu’elles dégagent qu’une fois a leurs pieds. Et quelle force, tu sens le souffle de cette masse d’eau qui tombe de 57m de hauteur (pas très haut en soit) impulsée par un débit de 2800m³/seconde !!!!!! C’est assourdissant ! Et autant te dire que le ciré est de mise (rouge pour nous) car tu prends une sacrée douche, tu peux oublier le brushing !
img_1109-copie
Les chutes sont tellement puissantes qu’elles ont reculé d’environ 10km depuis leur point d’origine, à cause de l’érosion. Pour limiter ce phénomène, les américains et les canadiens détournent une quantités d’eau de la rivière Niagara dans des centrales hydroélectriques. Ceci à pour effet de réduire le débit des chutes ce qui limite l’érosion et de créer de l’électricité .
Pour ce qui est de Niagara City, et bien comment te dire c’est une ville parc d’attraction… c’est vraiment dommage la manière dont ils ont exploité ce site fabuleux qui en devient presque laid. Il faut un certain temps d’adaptation pour faire abstraction de tout ce bordel touristique et apprécier les chutes. Finalement je plains les américains car de leur côté le paysage est plus « préservé » (bien que bien exploité tout de même) donc quand tu es côté canadien tu as une jolie vue alors que les américains voient un parc d’attraction effet Las Vegas.
Inutile de rester plus de deux jours sur place, tu peux prévoir d’arriver la veille au soir, de voir les chutes de nuit illuminées puis le lendemain faire le bateau et une attraction (grande roue ou tour type CN Tower) pour admirer les chutes et la ville d’en haut et repartir dans l’après midi. Seul bémol la distance … tu dois faire 7h de route depuis Montréal et 6h depuis Ottawa.
Astuce : Ne SURTOUT pas prendre la voie express pour traverser Toronto qui est payante mais prendre la voie collector qui elle est gratuite. On s’est fait avoir car bien sûr ce n’est écrit nul part mais tout le monde le sait… sauf toi petit touriste ! On en a eu pour 40$CAD AR inutilement car la collector longe l’express et roule tout aussi bien (ou mal selon l’heure et le jour).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :